Les experts judicaires face à la Révision générale des politiques publiques…

Les dotations de fonctionnement [des tribunaux] subissent une baisse de l’ordre de 7% en 2013, décision qui suit une série de plusieurs années de restrictions liées à la Révision générale des politiques publiques. […] Les chefs de cours ont donc réduit les dépenses non obligatoires. […] Les dotations initiales notifiées aux cours laissent entrevoir des difficultés, voire des impossibilités de paiement de tous types, [ce qui ne sera vraisemblablement pas sans épargner les traducteurs et interprètes judiciaires, professionnels qui pour certains subissent déjà d’importants retards de paiements des honoraires versés dans le cadre de leurs missions d’expertise linguistique pour le compte de la justice française

Lettre au Garde des Sceaux de la Conférence nationale des Premiers Présidents et de la Conférence Nationale des Procureurs Généraux,

Information relayée par l’UNETICA (association nationale ayant pour vocation de regrouper les experts traducteurs interprètes près les cours d’Appel de France métropolitaine et des départements et territoires d’outre-mer.)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s