Services linguistiques

ñ = ñon c’est ñon !

Notre article d’aujourd’hui se consacre à un hommage à la plus belle lettre de la langue bretonne : « ñ ». Cette consonne surplombée d’une vaguelette est utilisée en aragonais, asturien, basque, breton, espagnol, galicien, guarani, tagalog, hassanya et wolof.

Elle a récemment suscité des débats en conséquence du refus par l’administration d’accepter le prénom proposé à l’état civil par les parents d’un nouveau-né : Fañch

>>  http://www.ouest-france.fr/bretagne/quimper-29000/finistere-son-fils-ne-pourra-pas-s-appeler-fanch-4990874

Tous les bretons connaissent l’existence de cette lettre, la loi française doit-elle ignorer cet héritage ? La langue française ne cesse de s’enrichir (parfois à l’excès) d’anglicismes, pourquoi ne saurait-elle reconnaître une orthographe qui existe dans une des langues du patrimoine qui fait sa richesse ?

La législation mérite, à n’en pas douter, une révision sur ce point.

un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s