Format des dates des deux côtés de l’Atlantique… et ailleurs !

L’utilisation de format de dates différents nous donne une belle source de quiproqui des deux côtés de l’Océan Atlantique !

En effet, on retrouve dans le monde 3 formats, à savoir :

  • Little-endian (jour/mois/année)
  • Middle-endian (mois-jour-année)
  • Big-endian (année-mois-jour)

Dans les colonies britanniques au XVIIe siècle, c’est le format Middle Endian qui régnait en maître, à ceci près que le mois figurait en toutes lettres, ce qui écartait tout risque de confusion.

Mais dans le monde de la programmation et des big data, les symboles numériques ont gagné la bataille, et les situations casse-têtes sont désormais légion pour un étranger qui vit aux États-Unis d’Amérique ou pour celui qui traite avec des personnes et entités de ce pays. L’informatisation de tous les pans de nos vies a conduit à l’adoption du système little endian par l’essentiel de la planète.

Soit dit en passant, les expressions « Little endian » et « Big endian« , respectivement traduites « petit-bouliste » et « gros-boutiste » sont inspirées des Voyages de Gulliver, de J. SWIFT, où l’auteur décrit une population divisée autour de la question de savoir la façon dont doivent être consommés les oeufs à la coque (par le petit, ou par le gros bout).

En résumé, relisons Laurence d’Arabie:

Big things have small beginnings.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s