Services linguistiques

Lexique juridique : la « période suspecte »

Point n'est question ici de connaître le moment où Keyser Söze a commencé à nous leurrer avant que la vérité n'éclate, sous le regard ébêté du spectateur... et de l'enquêteur, David Kujan...

Point n’est question ici de connaître le moment où Keyser Söze a commencé à nous leurrer jusqu’à ce que la vérité n’éclate, sous le regard hébété du spectateur… et de l’enquêteur, David Kujan…

Dans le langage financier, lors du jugement d’ouverture d’une procédure collective, la date réelle de cessation de paiements est déterminée. La période suspecte court de cette date jusqu’à celle du jugement d’ouverture de la procédure.

Durant la période suspecte, qui ne saurait excéder 18 mois, les contrats signés peuvent être annulés. En effet, tout paiement de dettes non échues ou tout mode anormal de paiement sont interdits, ainsi que tout paiement suspect.

Encore une intrigue résolue par l’inspecteur Filogo…

En savoir plus sur : https://www.lesechos.fr/finance-marches/vernimmen/definition_periode-suspecte.html#DTTABwwse1h8V7fu.99

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s